Les Vins du Gard « PIC SAINT LOUP » à la Grosse Patate

image

La Grosse patate vous propose de découvrir les vins de la cave de la Gravette située à Corconne dans le Gard:
AOC LANGUEDOC PIC SAINT LOUP Gravettissime
Rouge 90% Syrah – 10% Grenache
Élevé 24 mois en fût de chêne
13.5% vol.
Rouge profond, nez de cade, résineux, notes fumées, cacao, tanins fins, longue persistance aromatique

VIGNES HAUTES – PIC SAINT LOUP
Rouge 70% Syrah – 20% Grenache – 10% Mourvèdre
Élevé 12 mois en fût de chêne
13.5% vol.
Rouge profond, fumé, tanins fins, fruits noirs et cacao

TERRA ROSSA – PIC SAINT LOUP
Rouge 70% Syrah – 30% Grenache
Élevé 9 mois en cuve
Label Bio AB Agriculture Biologique
13% vol.
Pourpre, Myrtille, notes d’herbes et réglisse, rond, épicé avec des tanins fondus

LA GRAVETTE VIEILLE VIGNE
Blanc 90% Roussanne – 10% Grenache blanc
Élevé 12 mois en fût de chêne
13% vol.
Jaune pâle aux reflets argentés, Fleurs blanches et vanille avec des notes beurrées, vif et gras avec des notes minérales

Bonne dégustation avec modération !

Charmant village du Gard, à la frontière de l’Hérault, Corconne est entouré d’impressionnants remparts naturels faits de rochers en forme de tuyau d’orgue qui ont donné naissance à un terroir unique; celui des Gravettes (cailloutis calcaires) et argiles rouges apportant typicité et élégance à ces vins.

Créée en 1939, la cave de la Gravette regroupe depuis sa création des vignerons, dont le travail et le dynamisme, font de cette cave une icône des vins du sud de la France.

Publicités

RADIO ETHIC REPORTAGE: La grosse patate, une boutique coopérative et solidaire !

lagrossepatate

 

 

Imaginez l’habitant qui y entre même s’il n’a rien à acheter. Représentez-vous les enfants du quartier qui y viennent d’eux-mêmes pour bavarder sur la banquette de moleskine, donner un coup de main à la vente et, chaque jeudi, sauter dans la camionnette direction les producteurs de la Seine-et-Marne, aller aider Joël à  porter les cageots et même récolter les patates. Nous  sommes bien dans Paris, à  une centaine de mètres d’une « barre » de logements sociaux. Jouxtant le centre social J2P,  « La Grosse Patate » est devenue une institution de ce coin du 19e arrondissement :après une première expérience à Fontenay-sous-Bois, Joël Cassiaguerra et Karim MIMOUNI décident en 2012, de créer une épicerie solidaire où les produits issus de l’agriculture raisonnée ne seraient pas réservés à quelques uns. Ici, salades, oranges, pommes de terre, miel et même viande ne se vendent pas à prix exorbitants.  Tout le monde peut, bien sûr, venir s’approvisionner : et sera servi, selon les jours, par les amis venus donner un coup de main, par les gens du quartier, par Joël ou Karim eux-mêmes. Le lien privilégié noué avec les producteurs, de même que celui entre les  habitants du quartier, supplantent les intermédiaires. Les parents savent que leurs enfants sont à « La Grosse Patate».

Chaque vendredi, un femme qui fait des beignets salés et sucrés, vient les vendre. Quant à l’atelier vélos animé par Karim, les encombrants de la Ville de Paris situés juste derrière, fournit  ce qui échoit habituellement à la benne. Grands et surtout petits apprennent à réparer leur bicyclette, et donc, à moins les maltraiter. Toute une organisation qui n’en n’est qu’à ses débuts.

« La Grosse Patate » – 22 rue Petit, 75019 Paris – Association fondée par Karim MIMOUNI et Joël CASSIAGUERRA
Jours et horaires d’ouverture : jeudi après-midi, de 15h à 21h. Vendredi, samedi et dimanche, de 10h à 13h et de 15h à 21h.

Un reportage de Pascale Marcaggi

Radio Ethic