La Grosse Patate, épicerie sociale, solidaire… et bien plus (video) Reportage consoGlobe

grosse-patate

 

Alexandra

Par Alexandra Luthereau, consoGlobe 

Cette boutique là est grande comme un mouchoir de poche mais le coeur de ses fondateurs est immense. Deux militants associatifs d’un quartier populaire dans le 19eme arrondissement de Paris ont eu l’envie de créer un endroit convivial qui remplirait des missions de santé, de solidarité et de bien vivre ensemble. De cette idée est née la Grosse Patate.

La Grosse Patate, d’abord une épicerie sociale et solidaire

Les habitants du quartier mais aussi tous ceux qui le souhaitent peuvent s’approvisionner en fruits et légumes issus de l’agriculture raisonnée de producteurs d’Ile-de-France. Aussi des éleveurs de la Creuse proposent à la commande des caissettes de viande. Maïmouna, elle, mitonne de bons plats africains, qu’elle vend à la boutique tous les vendredis.

Et pour tout ça, les prix sont justes.
Pour les familles les plus modestes, il est possible de payer en plusieurs fois, de payer à crédit zéro bien sûr voire «pour les plus démunis, nous pratiquons des tarifs plus bas encore que ceux affichés», explique Karim Mimouni, co-fondateur de l’épicerie.

alimentation-raisonnee

Santé, solidarité et vivre ensemble

Tous les fournisseurs sont sélectionnés selon le bon relationnel noué avec l’épicerie. «Nous travaillons avec des gens que l’on a envie de soutenir et qui adhère à notre projet», précise le dynamique Joël Cacciaguerra. Voilà pour l’aspect alimentaire.

Côté social, Joël et Karim ont souhaité ce lieu comme un véritable lieu de vie pour faire ses courses certes mais aussi pour discuter, emprunter un livre, boire un café, donner un coup de main le jour du réaprovisionnement, découvrir le son des tambours africains… Les différentes populations du quartier ne font plus que se croiser : ils se rencontrent.

Par ailleurs, aux jeunes du quartier, la joyeuse équipe de bénévoles veut montrer qu’avec de la volonté, de l’énergie et du travail, il est possible de mener à bien des projets qui améliorent le quotidien des habitants. Ces jeunes qui pour certains participent à l’atelier vélo animé par Karim sont peut-être d’ailleurs le futur de l’épicerie. Comme l’affirme le bénévole multi-facettes : «l’idée est que ce lieu continue avec eux».

Bien manger et bien vivre ensemble, c’est la recette gagnante de la Grosse Patate dont l’action a été récompensée par le Trophée de l’économie sociale et solidaire de la ville de Paris.

Jours et horaires d’ouverture : jeudi après-midi, de 15h à 21h. Vendredi, samedi et dimanche, de 10h à 13h et de 15h à 21h. La Grosse Patate, 22 rue petit 75019 PARIS.

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s